Le fonctionnement

En ville ou en milieu rural, de grande ou petite taille, le Centre Social fonctionne grâce à l’implication des habitants, au professionnalisme d’une équipe et au soutien de partenaires publics ou privés.

La majorité des Centres Sociaux (environ 70%) sont gérés par des associations 1901, d’où la définition de Centres Sociaux associatifs.

Une minorité des centres sont gérés par des municipalités, la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

L’orientation et les missions d’un Centre Social associatif sont définies par son conseil d’administration, constitué en majorité par des habitants du quartier, et formalisées dans ce que l’on appelle  projet social.

Son fonctionnement au quotidien est assuré par une équipe de professionnels, appuyée par des habitants bénévoles.

Les habitants, loin d’être de simples usagers, ont donc un rôle fondamental tant dans la construction que dans l’animation du projet.

L’agrément Centre Social

Pour fonctionner un Centre Social nécessite un agrément spécifique, accordé par la Caisse d’Allocations Familiales, sur la base d’une évaluation du projet social. Cet agrément (d’une durée variable allant de 1 à 4 ans) permet au Centre Social d’organiser un certain nombre d’activités à caractère social, définies et financées par la Caisse Nationale d’Allocations Familiales.

Les modalités d’attribution de l’agrément et les missions qui y sont attachées sont détaillées dans une circulaire de la CNAF du 31 octobre 2005.

Le financement

Le financement des Centres Sociaux provient de fonds publics mais aussi de la participation financière des adhérents et de certaines prestations payantes.

Les principaux financeurs sont:

– les Caisses d’Allocations Familiales et parfois les Caisses de Mutualité Sociale Agricole. Ces structures appuient très fortement le développement des Centres Sociaux et socioculturels dans leur fonction d’animation globale et de participation des habitants ;

– les Communes, Communautés de communes, Communautés d’agglomération sont, de fait, principalement concernées puisque le projet d’un centre s’inscrit dans une logique territoriale, quartier, commune ou canton. Nombreuses sont donc celles qui reconnaissent l’initiative des habitants et financent aussi cette fonction d’animation globale ;

– les Conseils généraux ;

– les Conseils régionaux ;

– les services déconcentrés de l’Etat.

En savoir plus :

Qu’est-ce que c’est un Centre Social

L’histoire des Centres Sociaux

Le projet social

La charte fédérale des Centres Sociaux