La convention cadre des centres sociaux

Initiée en 2000, par l’UCS 13 et la Caf 13, la Convention Cadre des centres sociaux remplit deux fonctions ; apporter un appui technique et financier aux centres sociaux du département et favoriser la dynamique interinstitutionnelle. Elle crée également un environnement propice à la réflexion, à l’accompagnement et à la promotion du modèle « centre social ».

Ce partenariat matérialisé notamment par une charte de coopération commune, se construit sur des valeurs communes ; la solidarité, l’équité, la citoyenneté, la laïcité et la promotion de la vie associative.

Aujourd’hui, de nombreux partenaires sont impliqués dans la Convention Cadre ; la Préfecture des Bouches-du-Rhône, le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille et les Communes d’Aix- en-Provence, La Ciotat, Les Pennes Mirabeau, Septèmes-les-Vallons, Vitrolles, Salon-de-Provence, Port-de-Bouc et Miramas.

Ce partenariat poursuit des finalités communes :

  • Assurer un soutien à l’animation de la vie sociale, à travers une méthodologie de Développement Social Local (DSL), dans une logique de concertation et de coopération partenariale.
  • Apporter un soutien financier complémentaire et pluriannuel, au financement de droit commun, en contrepartie d’exigences accrues sur la sécurisation, le respect des procédures administratives et comptables, et la transparence des comptes.
  • Pérenniser le fonctionnement des équipements sociaux et prévenir les dysfonctionnements potentiels en apportant un soutien technique aux centres sociaux et une ingénierie renforcée dans plusieurs domaines de leur activité.
  • Créer des dispositifs innovants tel que le Groupement Des Employeurs Associatifs 13 (GDEA 13) ou la procédure de recrutement des directeurs.

La Convention cadre des centres sociaux est co-présidée par l’Etat et la Caf des Bouches-du-Rhône.

Depuis 2015, les fédérations d’éducation populaire sont également signataires du dispositif.

 

VOIR LE SITE DE LA CONVENTION CADRE